AMPHIBIES ET CABRIOLETS PEUGEOT

Les voitures amphibies

Le musée présente une collection impressionnante et peu courante de voitures amphibies.

On y découvre des modèles amphibies datant des années 1940/1950 comme l’amphicar, le modèle Voisin ou encore la Salmson amphibie-électrique de la seconde guerre mondiale.

L’une d’entre elles de 1942 roulait à 120 km/h sur route et à 45 km/h sur l’eau, une autre avec un moteur électrique a été transformé par un amoureux mécanicien qui voulait traverser la Seine pour retrouver sa fiancée dans l’hypothèse d’un bombardement des ponts par les Allemands.

Collection unique de Cabriolets Peugeot :

Peugeot roadster 601 :

Peugeot roadster 601 : La reine de la collection, une des trois répertoriées à ce jour. Mise en fabrication dès le mois de février 1934 mais présentée au mois de Mai, la 601, avec d’ailleurs toutes ses sœurs, amorce la grande révolution aérodynamique de Peugeot. Sa calandre est biseautée, les projecteurs sont placés assez bas et les lignes arrières, surtout sur les roadsters ou coachs décapotables, sont de plus en plus effilées. Selon le processus de « dérivation » fidèlement maintenue à Sochaux, les lignes générales rappellent celles de la 301. L’utilisation d’un 6 cylindres, a toutefois, entraîné un allongement assez esthétique d’ailleurs du capot moteur à 3 + 3 volets horizontaux. Une série de 601 longues (+ 22 cm d’empattement) suivra la famille des 601 C originelles. La production des 601 sera stoppée en juillet 1935 et sur un total de 3999 exemplaires, on pourra dénombrer 160 cabriolets.

Peugeot 302 Cabriolet :

Voiture routière qui fut construite de 1937 à 1938 avec une cylindrée de 1.7 L et une puissance de 43ch. Le cabriolet 302 était proposé avec soit 2 places arrières ou en version Spider. L’appellation Spider, araignée en anglais, vient d’une forme de véhicule hippomobile du 19ème siècle de construction légère et simplifiée avec 4 grandes roues égales. De plus, un siège de groom, reposant sur des pieds forgés, était disposé à l’arrière. Cette dernière particularité caractérise à elle seule aujourd’hui l’appellation Spider.

Peugeot_302_001

DSC_9047

La 402 Eclipse :

Particularité du modèle présenté il reprend le système imaginé par Georges Paulin qui, en escamotant (électriquement ou mécaniquement) le pavillon permet d’obtenir à volonté une voiture ouverte ou fermée.

Peugeot_402_Eclipse_004
Peugeot_402_Eclipse_003